Humans of Colybride – Marine

« En tant que coloc [de Cyril et César], c’était très chouette parce qu’on a eu la chance de voir le projet évoluer, de voir ce que les gens ne voient pas forcement : vos plaquettes, vos rires pendant vos réunions, le stress avant les rendez-vous et les appels téléphoniques, vos joies et vos déceptions à mesure que le projet grandissait. J’ai adoré suivre votre travail pas à pas, presque de l’intérieur. Avec Juliette et Guillaume [autres colocs] on prenait beaucoup de plaisir à faire les apéros dînatoires pour fêter les grandes étapes du projet. On a ainsi célébré ensemble la création de l’association, le soutien de notre école vis-à-vis à votre initiative ou encore votre premier sponsor. C’était notre manière à nous de vous montrer qu’on trouvait ce que vous faisiez génial et qu’il fallait continuer ! D’un autre côté, je ne dirais pas que c’est stressant mais c’est vrai que dès que vous partiez en rendez-vous on pensait à vous, dès que vous en sortiez on voulait tout de suite savoir si c’était bon ou pas, je pense qu’on se sentait indirectement impliqués dans votre projet. »

Si comme Marine tu souhaites poser avec ton super t-shirt Colybride​, viens faire un petit tour sur notre campagne de crowdfunding : https://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/colybride-pedale-jusqu-au-baikal

Les drapeaux du Baïkal

 L’année prochaine, nous traverserons pas moins de 21 pays à la force de nos jambes. Si tu les reconnais tous, tu es invité à les découvrir avec nous !